vendredi 23 décembre 2016

Thailande novembre 2015


En novembre 2015, je prend mon sac-à-dos pour m'envoler vers la Thaïlande, profitant d'une bonne promotion d'Austrian Airlines sur le billet d'avion.

Je quitte donc la Bretagne (Saint-Brieuc) le Samedi 7 novembre à 8h12 en TGV et j'arrive à l'aéroport de Roissy CDG à 13h11.
Comme j'ai un peu de temps à tuer à l'aéroport, vu que mon premier vol entre CDG et Vienne ne décolle qu'à 20h15, je dévore quelques revues et entame un bouquin en anglais "The life of Pi" que j'oublie malheureusement sur la table d'un espace d'attente de l'aéroport... Dommage car, même si j'avais vu le film au cinéma, la lecture du livre, de surcroît en anglais, me plaisait beaucoup.

L'embarquement et le vol entre Roissy et Vienne se déroulent bien.

Arrivé à Vienne, je retrouve mon amie Anne-Pascale dans les couloirs de l'aéroport. Nous avions prévu de faire ce voyage ensemble et elle est arrivée un peu avant moi à Vienne avec un vol en provenance de Bruxelles.
Les retrouvailles sont émouvantes car nous ne nous sommes pas vu depuis plusieurs mois.
Pourtant, nous n'avons pas trop de temps pour papoter car, avec une escale d'1h05, nous devons déjà nous diriger vers la porte d'embarquement.


Dans l'avion, nous nous asseyons un à côté de l'autre. Nous avions effectivement pris la précaution d'effectuer notre réservation de siège la veille, de manière coordonnée sur internet, alors que nous étions en communication sur Skype.


Que dire du vol? Au début, nous discutons un peu et rattrapons le temps perdu... Vient ensuite le moment du repas. Nous devons admettre que le service en classe économique sur Austrian est plutôt basique et, au niveau des quantités de nourriture sur les plateaux repas, c'est plutôt chiche... Nous profitons donc de la moindre calorie fournie sur notre plateau (sucre en poudre, lait, etc).  Ensuite, nous profitons du programme de divertissement qui est pas mal du tout même si les écouteurs sont...payants!
Pas de souci pour nous car nous avons emporté nos propres casques. Pour ma part, j'étrenne mon casque à réduction de bruit qui me donne entière satisfaction.

Après 11 heures de vol, nous atterrissons  enfin à Bangkok aux environs de 15h30 le dimanche 8 novembre.
Nous satisfaisons aux formalités douanières, récupérons nos bagages puis faisons un détour par un bureau de change du hall des arrivées afin de retirer nos premiers Baths, la monnaie locale. Comme d'habitude dans les aéroports, les taux sont loin d'être avantageux mais nous n'avons pas le choix.

Deux possibilités s'offrent à nous pour nous rendre à l'hôtel: le train (économique) ou le taxi (nettement plus cher).
Anne-Pascale insiste pour que nous prenions le taxi. Celui-ci nous coûte plus cher que les tarifs annoncés dans le Lonely Planet car, au départ de l'aéroport, les tarifs sont non négociables (ce qui n'est pas le cas dans l'autre sens...).

Après de longues minutes coincés dans les embouteillages de la mégapole, nous atteignons finalement notre hôtel situé dans le quartier de Sathorn. Celui-ci a le double avantage de se trouver sur la ligne 2 du BTS (skytrain) et à proximité des bateaux-bus de la Chao Praya.
Nous déposons nos bagages et ne traînons pas car nous devons aller réserver nos places pour le train de nuit qui nous emmènera à Chang Maï mercredi. Il était impossible d'effectuer cette réservation par internet, du coup, nous devons nous rendre à la gare d'Hualamphong le plus tôt possible car ce train affiche souvent complet.

La station de BTS se trouve juste en face de l'hôtel. Nous prenons la ligne 2 en direction de Silom où nous empruntons le MRT (métro sous-terrain) jusqu'à la gare d'Hualamphong.


Au centre de la gare, c'est assez amusant de voir les gens étendus sur des nattes en attendant leur train.


Nous obtenons finalement deux places pour des couchettes en deuxième classe, l'étage du dessus (les plus étroites) car toutes les couchettes en première classe et celles de l'étage du dessous (les plus larges) sont déjà vendues.

Nos billets en poche, nous pouvons enfin commencer à visiter et savourer Bangkok.


Nous sautons dans le MRT en direction de Silom. La faim se faisant sentir, nous nous arrêtons à un stand de street food. 
Nous dégustons notre premier repas Thaïlandais à même la rue. Ce n'est que du bonheur!


Après ce bon repas, nous décidons de marcher en direction de Patpong qui n'est situé qu'à quelques rues de là.


Nous découvrons ce "quartier" articulé autour de deux rues qui était réputé autrefois (du temps de la guerre du Vietnam) pour ses bars à filles (que l'on compte actuellement sur les doigts de la main)  mais qui est actuellement connu pour son marché de nuit où l'on vend de tout (lampes, vêtements, bijoux,etc).
En effet, le "commerce" de la nuit s'est maintenant déplacé vers Nana Plaza ou Soi Cowboy même si, du côté de Patpong, ou vous propose encore par-ci par-là des ping-pong shows...

Après Patpong nous rentrons à pieds vers notre hôtel. En route, nous nous arrêtons au Mode Sathorn Hotel pour aller boire un verre au The Roof@38, un des nombreux skybar de la ville. Nous y dégustons une bonne bière sous cette douce nuit asiatique.


Nous rentrons finalement à notre hôtel, situé à deux pas de là, pour y savourer une bonne nuit de sommeil.


Lundi 9 novembre 2015

Après un délicieux petit-déjeuner, nous marchons, tout en admirant les talents d'électriciens des Thaïlandais, jusqu'à Saphan Taksin qui est un arrêt-embarcadère pour le Chao Praya Express Boat que nous empruntons vers le nord jusqu'à Nonthaburi Market.

En route, sur le bateau, nous découvrons une "autre ville". Cette rivière est une véritable artère qui semble alimenter toute la ville. Nous apprécions énormément cette ambiance.



Nous atteignons finalement Nonthaburi après une petite heure de bateau. Avant d'entamer la visite du marché proprement dit, nous faisons un petit crochet par un temple bouddhiste que nous avions aperçu depuis le bateau et atteignons le marché en sillonnant un dédale de ruelles.

C'est un marché asiatique classique, un peu similaire à ceux que j'ai déjà eu l'occasion de visiter au Vietnam, les drôles de bestioles (rats, bull frogs, oeufs fécondés) en moins. Pour moi, il ne s'agit pas d'une surprise...








 
Ce qui nous frappe le plus est la gentillesse des gens et leur plaisir lorsque nous les photographions.




Nous retournons ensuite à  l'embarcadère afin de reprendre le bateau jusqu'à Chang et marchons ensuite jusqu'au
Ko Ratanakosin qui était le quartier royal jusqu'au début du 20ème siècle. C'est à cet endroit que se trouve le temple du Bouddha d'émeraude, le Grand palace, Trok Tha Wang (les vieux quartiers de Bangkok le long de la rivière), le marché aux amulettes, le Royal Field ainsi que le Wat Pho (le temple du Bouddha couché).


 



 

Nous prenons bien évidemment des dizaines de photos dans ce magnifique temple, faisons un bref passage devant le Grand Palace avant de quitter cet endroit féérique pour nous rendre, toujours à pieds, au temple du Bouddha couché. 


Le complexe constitué d'un ensemble de temple est en lui-même moins impressionnant mais nous sommes séduits par cette ambiance de recueillement alors que la nuit commence à tomber.









Il fait déjà nuit lorsque nous reprenons le bateau pour rejoindre notre hôtel.
 


En route, nous prenons quelques photos de la Chao praya by night ainsi que de la terrasse de notre hôtel.


Nous mangeons en vitesse en rue et terminons notre soirée au Sirrocco, le Skybar de l'hôtel Lebua, connu pour sa terrasse (située au 63ème étage) avec vue panoramique sur la ville et la Chao Praya river. Cette terrasse est également connue car une scène de Very Bad Trip 2y a été tournée.



 

Les prix sont très élevés pour Bangkok mais bon, nous passons un excellent moment à contempler la ville.





Exténués, nous regagnons notre hôtel.

Mardi 10 novembre 2015

Après un copieux petit-déjeuner, nous nous rendons avec le BTS 2 jusqu'à Saphan Taksin là, nous empruntons le Chao Phraya Express Boat vers le nord jusqu'à Tha Tien. Là, nous traversons vers Tha Wat Arun.



Ce sanctuaire possède comme caractéristique uentour de style Khmer de 82 mètres de haut. La construction de cette tour a débuté durant la première moitié du 19è siècle par Rama II et fût complétée durant le règne de Rama III.
La tour est couverte de mosaique florale en porcelaine de Chine, récupérée lorsque les bateaux chinois qui arrivaient dans le port de Bankok devaient larguer des tonnes de porcelaine comme pour vider les balastes.




























Nous apprécions beaucoup ce temple pour sa quiétude.

Nous retraversons ensuite la rivière pour revenir sur la même rive que le Palais Royal.



De cette rive, nous avons une magnifique vue sur le Wat Arun.



Nous cheminons ensuite dans les ruelles du vieux Bangkok
(Trok Tha Wang)  le long de la rivière, le marché aux amulettes, le Royal Field et marchons en direction de Khao San Road.






Nous parvenons enfin au  Phra Sumen Fort qui est situé le long de la rivière. Nous sommes au coeur même de Banglamphu, le vieux Bangkok. 



Affamés, nous marchons encore quelques mètres avant de nous attabler à une échoppe de street food.
Requinqués nous marchons jusqu'à Khao San Road.





En route, nous marquons une nouvelle pause dans un petit temple où des jeunes filles procèdent à des offrandes.




Nous atteignons enfin Khao San Road qui n'est constituée que de boutiques de vêtements...








Nous visitons ensuite le Wat Bowonniwet, dans l'enceinte duquel nous apercevons un gros lézard.








Après cette petite visite, nous reprenons la route vers le  Wat Ratchanatdaram situé à quelques pas du Golden Mount.



Et, après avoir aperçu un crocodile dans une rivière, nous atteignons le Golden Mount.



C'est une colline artificielle sur laquelle serpente un petit chemin. Au sommet se trouve un Stupa duquel nous avons une vue à 360 degrés sur la ville.













De ce magnifique point de vue panoramique, nous assistons au coucher du soleil sur la ville.







Nous sommes exténués par ces kilomètres parcourus mais j'ai tout de même envie d'aller voir le marché aux fleurs.
Nous prenons donc un taxi qui nous y amène pour une somme dérisoire.

Ce marché (Pat Khlong Market) est un véritable spectacle en lui-même. Entre les millions de fleurs exposées et le personnel qui effectue des montages floraux en tous genres, nous assistons à un véritable show.















Nous marchons ensuite vers China Town mais tout semble endormi. Nous reprenons donc un taxi jusqu'à l'hôtel.

Mercredi 11 novembre 2015

Je suis levé bien avant Anne-Pascale qui semble avoir du mal à émerger. pendant qu'elle termine son petit-déjeuner, je vais visiter un temple hindou situé à deux pas de notre hôtel et, en chemin, je fais des filés avec des scooters.




Lorsque je suis de retour à l'hôtel, Anne-Pascale a terminé son petit-déjeuner.
Nous prenons le BTS2 jusqu'à Saphan Taksin puis Chao Phraya Express Boat vers le nord jusqu'à Thewet Pier où nous assitons à des batailles de carpes géantes pour des morceaux de pains.




Nous marchons ensuite en direction du Dusit Palace Park.








Nous ne pouvons malheureusement pas entrer dans le parc parce que nos sacs sont trop gros pour entrer dans les casiers de la consignes...
Ensuite, nous longeons le zoo et nous rendons à la Vimanmek Teak Mansion dont nous visitons le jardin mais nous n'avons pas le temps de visiter l'intérieur car nous devons aller récupérer nos sacs à l'hôtel...



Nous sautons dans un taxi qui, pris dans les embouteillages, prendra un certain temps pour nous ramener à l'hôtel...
Nous récupérons nos bagages et nous rendons, en métro jusqu'à la gare d'Hualamphong.
Nous y déposons nos sacs dans une consigne et repartons pour de nouvelles aventures: direction Wat Traimit.

Ce temple contient un Bouddha en or de 3 mètres de haut et 5,5 tonnes! Impressionnant!









De là, nous retournons à la gare et reprenons le métro jusqu'au parc Lumphini, véritable poumon vert en plein coeur de Bangkok avec ses arbres, ses pelouses, ses petits lacs et ses varans.
Nous nous y reposons et passons un temps certain à photographier les varans. 








Nous retournons finalement à la gare pour monter dans le train de 18h10 à destination de Chiang Maï.









le train est confortable. nous comptons ce qu'il nous reste d'argent pour payer notre repas dont le tarif est bien supérieur aux tarifs habituels.



Enfin, nous nous installons pour la nuit dans nos couchettes situées à l'étage supérieur.
Elles sont assez exigues mais confortables.
Au passage, nous avons droit à une réprimende du chef de train car nos sacs-à-dos, trop gros, obstruent l'allée...



 
Jeudi 12 novembre 2015

Au lever du jour, nous découvrons les campagnes autour de Chiang Maï.







Nous prenons également quelques photos lors des arrêts dans les gares qui précèdent Chiang Maï.





Une fois arrivés à destination, nous flânons un peu dans la gare et prenons quelques clichés.





Devant la gare, une magnifique locomotive à vapeur retient notre attention.

Nous nous mettons ensuite à marcher vers le centre de la ville. Celui-ci, au vu du poids de nos sacs, nous semble bien trop loin.
 Nous arrêtons donc un Tuk-Tuk et négocions le prix. Une fois tombés d'accord avec le chauffeur, celui-ci charge nos sacs à l'arrière de son engin et nous voilà en train de filer dans les rues de la ville.




Arrivés à la guesthouse, le chauffeur nous réclame évidemment bien plus que le tarif négocié...
Anne-Pascale me dit de payer...

Nous découvrons notre guesthouse qui est vraiment charmante.






Notre chambre n'étant pas encore prête, nous déposons nos sacs et partons à la découverte d'un temple situé juste à côté: le Wat Chiang Man.












Après cette première visite, nous prenons un délicieux petit- déjeuner dans une croissanterie dans la finesse des croissant est incroyable. Un vrai régal.

nous regagnons ensuite la guesthouse pour prendre possession de la chambre. Nous nous y installons et, au sortir de la guesthouse, nous louons des vélos afin de partir à la découverte de la ville dont certains sites sont assez éloignés du centre ville mais également pour qu'Anne-Pascale puisse tenir un promesse.
En effet, elle avait promis à une amie à elle qui vait adopté des enfants dans un orphelinat de Chiang Maï, qu'elle apporterait des photos des dits enfants à l'orphelinat.
Nous commençons donc à rouler vers le sud.










Nous passons pas mal de temps à rouler en périphérie de la ville à la recherche de l'orphelinat que nous finissons finalement à trouver...
Là bas, le personnel semble ne pas se souvenir des enfants...

L'orphelinat se trouve finalement à deux coups de pédale u Wat Sisuphan. 
Ce temple est situé dans le quartier des artisans qui travaillent l'argent.
L'attraction principale est un temple entièrement recouvert de panneaux d'argent, d'aluminium et de nickel.













On y croise également de jeunes moines qui travaillent l'argent.



Après avoir visité ce magnifique endroit, nous remontons vers le nord et nous arrêtons au Talat Pratu Chiang Maï où nous faisons quelques emplettes pour pique-niquer sur la petite place située en face et à proximité des remparts.









Nous continuons ensuite à remonter vers le nord, tout en visitant plusieurs temples, situés le long de la route, dont le Wat Chedi Luang.



















Nous allons ensuite reporter les vélos près de la guesthouse.

Au coucher du jour, nous sillonons encore la ville: l'ancienne prison pour femmes, la Wat Phan Tao, etc.











Nous allons ensuite dîner dans un chouette petit restaurant et terminons la soirée à marcher dans la ville, aux pieds des remparts.









Vendredi 13 novembre 2015

Aujourd'hui, nous partons pour Sukhotaï qui est souvent considérée comme la premièr capitale du Siam.
Nous nous rendons à l'Arcade Bus Station, distante du centre ville de 3km, en taxi.

Arrivés à la gare des bus, nous avons un peu de temps devant nous et nous en profitons pour prendre un délicieux petit-déjeuner dans un petit restaurant situé à proximité.




Nous montons dans le bus qui nous dépose, après 5 heures de route environs, aux pieds du parc historique.

Nous prenons un chambre à la Vitoon Guesthouse, située juste en face de l'entrée du parc.
En fait, nous entamons la seule partie du voyage pour laquelle je n'avais pas réservé de logement à l'avance. Nous improvisons donc...
Nous louons des vélos à l'hôtel pour nous déplacer dans le parc et commençons la visite.










Des répétitions que nous pensons prévues pour préparer Loi Kratong (fête des lumières) sont en cours.



Lorsque la nuit tombe, le site revêt une atmosphère très particulière que nous apprécions beaucoup.










Samedi 14 novembre 2016

Nous nous levons tôt avec pour objectif de nous rendre au Wat Saphan Hin afin d'assister au levé du soleil sur le site de Sukhotaï depuis la colline.

Nous enfourchons les vélos et nous mettons en route.
nous errons dans les campagnes avant de trouver le lieu que nous cherchions. Il est trop tar pour le lever du soleil mais le lieu est tout de même magnifique.















Sur le chemin du retour, nous roulons dans les campagnes et faisons un détour par le Wat Si Chum.








    Nous nous arrêtons également pour admirer d'autres sites.
    Nous rentrons à l'hôtel, déposons les vélos et reprenons nos bagages avant de monter dans un "bus" juste en face de la guesthouse. Notre destination est New Sukhotaï où se trouve la gare des bus. 
    En chemin, je m'amuse à prendre des clichés de la circulation.










  

Là, nous prenons un vrai bus jusqu'à Ayutthaya.

En fait, le bus nous dépose sur une aire d'autoroute en périphérie de

la ville où des taxis pratiquant des tarifs exorbitants attendent les

pigeons.

Finalement, aidés par un couple de Tchèques bien sympathiques, 

nous parveons à négocier avec un homme pour qu'il nous emmène 

jusqu'en ville, à l'arrière de son pick-up. C'est une grande première

pour moi!

Lorsque nous arrivons à Ayutthaya, il fait déjà nuit et, après avoir 

visité plusieurs guesthouse, nous nous retrouvons finalement dans la

même que les tchèques.






Dimanche 15 novembre 2015


Nous prenons un bon petit-déjeuner puis louons des vélos à la 

guesthouse.

La visite d'Ayutthaya peut commencer.

Nous enfourchons nos vélos et nous mettons en route pour le 

marché flottant (Ayuthaya Floating Market).

Nous sommes tout d'avord accueillis par des éléphants.




Nous découvrons tout d'abord les quelques échoppes situées à 

l'entrée du marché où les Tuk-Tuk style "Dark Vador" viennent 

déposer les clients.















Après cette entrée en matière, nous entamons la visite du marché 

flottant proprement dit. Celui-ci est surtout constitué d'échoppes de 

souvenirs rassemblées autour d'un plan d'eau.













On peut y nourrir des carpes, assister à un spectacle se déoulant sur 

l'eau, y voir des dresseurs de singes, etc.





 

Nous retournons ensuite vers le centre ville pour entamer la visite 

des sites historiques.

Nous nous rendons tout d'abord sur le site de Wat Phra Mahathat.  

C'est là que peut être admirée la tête de Bouddha dans les racines, 

une des curiosités les plus photographiées de Thaïlande.










Nous partons ensuite admirer le Bouddha couché d'Ayutthaya. Il 

est magnifique.






Nous faisons un crochet par le Wihaan Phra Mongkhon Bophit 

autour duquel se tient un petit marché alimentaire.





Nous continuons ensuite notre découverte des temples tous aussi 

magnifiques.

Nous avons un coup particulier pour le Wat Chai Wattanaram où 

nous nous melons à une séance de shooting.
 






















Nous terminons nos visites avec le Wat Phanan Choeng. Au début 

de la visite, nous sommes pris par une averse et le site ferme avant 

la fin de l'averse, mettant un terme à notre visite.


















Nous regagnons enfin le centre ville en prenant un traversier.


Lundi 16 novembre 2015

Aujourd'hui, nous nous rendons à Lopburi. Pour ce faire, nous empruntons un Minivan. Nous sommes un peu à l'étroit avec nos gros sacs mais le trajet ne dure qu'1h30.
Le Minivan nous dépose à proximité de la gare ferovière. Nous déposons nos bagages à la consigne de la gare et marchons en direction du centre ville.







Ici, les singes sont sacrés et maîtres des lieux. Ils squattent les temples de la ville où ils sont nourris avec les offrandes!


















Nous continuons notre visite par le marché.



















Cette ville nous écoeure: l'odeur est nauséabonde, la ville est sâle et les rats courent entre les étales du marché.

Nous fuyons et reprenons le train pour Bangkok et prenons possession de notre chambre à Sukhumvit.






Nous passons notre soirée à Soï Cowboy où je déguste un Orval au Baccara comme promis à mon ami Nico et nous assistons à un magnifique show de peinture sur corps au Suzie Wong.


















Mardi 17 novembre 2015

Nous prenons notre petit-déjeuner à l'hôtel. Après le check-out, nous prenons le BTS jusqu'à Ekamai.
A Ekamai Bus terminal, nous prenons le bus jusqu'à l'embarcadère pour Koh Samet.





Nous appareillons pour l'île où nous débarquons, accueillis par une énorme statue.






Nous prenons possession de notre bungalow en bord de mer et allons dîner dans le village.




Mercredi 18 novembre 2016

Aujourd'hui, nous partons à la découverte des plages situées au nord-est de l'île, à pieds.
Nous nous posons, nous reposons et nous baignons.



















Jeudi 19 novembre 2015

Aujourd'hui, nous visitons l'île de long en large et d'est en ouest, à vélo cette fois.
Nous pouvons dire que l'île est vallonnée!
Mais le spectacle en vaut la peine.








Vendredi 20 novembre 2015

Nous prenons le chemin de Bangkok.




Nous arrivons de nuit à Bangkok.
Nous prenons possession de notre chambre, faisons quelques brasses dans la piscine, allons boire un verre dans un Rooftop Bar et terminons notre soirée dans les bars de Nana Plaza.












Samedi 21 novembre 2016

Notre dernière journée à Bangkok...
Nous "visitons" Nana Plaza de jour, faisons quelques achats du côté de Patpong, allons flâner dans le parc Lumphini, refaisons un passage par Soï CowboÏ et nous rendons à l'aéroport en train.












































Nous nous quittons à Vienne avec de beaux souvenirs.


Article en rapport:

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Martinique août-septembre 2018

    Il s'agit de la deuxième mission professionnelle de mon congé sans solde. Cette deuxième mission va me permettre de découvrir les a...